Tourisme numérique : Marrakech se dote du premier salon international en Afrique

La cité ocre abrite du 8 au 10 novembre prochain le premier salon international B to B en Afrique dédié au tourisme numérique. Il s'agit d'un espace unique d’échange pour mieux appréhender les nouvelles manières de communiquer, de commercialiser et de fidéliser les nouveaux voyageurs grâce aux derniers outils technologiques.

145

La première édition de «Marrakech Digital Travel Market» (MDTM), premier salon international B to B en Afrique dédié au tourisme numérique, aura lieu du 8 au 10 novembre prochain dans la Cité ocre. Initié par «Tourism Premium Consulting» en partenariat avec «Paris Welcome City Lab», «My African Start-up» et l’Office de coopération économique pour la Méditerranée et l’Orient (OCEMO), cet événement réunira aussi bien des acteurs du tourisme spécialisés dans la transition numérique que des acteurs plus traditionnels proposant des solutions innovantes.

Aux yeux de ses initiateurs, qui le présentaient jeudi à la presse, ce grand rendez-vous des professionnels du tourisme et du digital se veut un espace unique d’échange pour mieux appréhender les nouvelles manières de communiquer, de commercialiser et de fidéliser les nouveaux voyageurs grâce aux derniers outils technologiques. Dans une économie de disruption et de transformation, le MDTM veut s’imposer comme un lieu d’inventivité, d’innovation, de créativité, de préparation du futur et aussi telle une plateforme participative pour comprendre et décrypter cet écosystème, ont-ils ajouté.

«Nous l’avons pensé pour démontrer la cohabitation indispensable entre le tourisme et le 2.0», ont-ils expliqué, avant de faire observer que l’objectif ultime consiste à mobiliser les acteurs et les professionnels du tourisme et aussi à améliorer l’offre et la performance de l’attractivité de la destination Maroc par ces nouveaux outils technologiques. Sous l’influence des progrès technologiques, le secteur du tourisme va continuer à se transformer : Internet très haut-débit, m-tourisme, digitalisation des entreprises, applications mobiles, applications du big data à une meilleure connaissance des clients, intelligence artificielle et assistance virtuelle, estiment les organisateurs, pour qui le big data sera demain au cœur de toutes les stratégies de gestion de la relation client.

Dans ce contexte, l’accent a été mis sur la nécessité de réinventer une offre numérique et de ne plus se contenter d’adapter et de faire exister son produit, sa destination et son offre via Internet. Outre 80 exposants tant marocains qu’étrangers, le Salon abritera un village africain et accueillera cinq jeunes pousses innovantes africaines proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche des voyages, des hôtels, des loisirs, du ticketing ou encore de la vente en ligne.

En guise de conclusion, ils ont fait remarquer que leur initiative se propose notamment de développer une culture numérique, favoriser la création de produits et services innovants, accompagner les professionnels du tourisme pour les amener vers les nouveaux standards de la compétitivité et faire de Marrakech une référence en termes de digital, d’échanges et de relations d’affaires pour le Maroc et le continent africain.

MBK Média avec le Matin

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.