Safi Mobilisation de plus de 47,6 millions de DH pour la réalisation de 130 projets de développement en 2017

Le Comité provincial de développement humain (CPDH) de Safi a approuvé quelque 130 projets de développement, pour un montant estimé à 47,6 millions de DH au titre de l’année 2017, dont 35,7 millions de DH comme contribution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

33

Ces projets ont concerné le programme rural avec 52 projets, dont 14 déjà réalisés, d’une enveloppe budgétaire totale de 17,4 millions de DH, dont une contribution de l’INDH estimé à plus de 14,2 millions de DH, ainsi que le programme urbain, avec 9 projets, dont 7 en cours de réalisation, pour un montant total de 13,4 millions de DH (9,4 millions de DH comme contribution de l’INDH).

D’autres projets sont inscrits dans le cadre du programme transversal avec 49 projets, dont 15 réalisés et 34 projets en cours de réalisation, pour un montant global de 11,4 millions de DH, dont 3,8 millions de DH comme contribution de l’INDH.

Concernant le programme de lutte contre la précarité, on note quelque 20 projets, dont 10 projets réalisés, d’un coût global de 5,3 millions de DH, avec 3,8 millions de DH assurés par l’INDH.
Intervenant lors d’une réunion tenue vendredi au siège de la province de Safi, le chef de service suivi et évaluation à la Division des affaires sociales (DAS), Kamel Abdellah, a fait savoir que le bilan des projets de l’INDH au niveau de la province pour la période 2015-2017 a été très «positif» en termes de projets réalisés, lesquels ont permis de réduire la pauvreté et la précarité aux niveaux urbain et rural, et d’améliorer les conditions de vie des populations locales. Il a rappelé, dans ce sens, que le nombre des projets programmés pour la période 2011-2016 s’est chiffré à 783, dont 654 ont été réalisés, alors que 129 sont en cours de concrétisation, avec un taux de réalisation de 84%.

Quant à l’enveloppe budgétaire totale mobilisée pour la réalisation de ces projets, elle est évaluée à 430,9 millions de DH, avec 247,2 millions de DH comme contribution de l’INDH, et 188,6 millions de DH comme participation des autres partenaires. En ce qui concerne les projets programmés pour la période 2005-2010, ajoute M. Kamel, ils sont au nombre de 488 projets réalisés dans leur totalité, pour une enveloppe budgétaire globale, évaluée à 271,9 millions de DH (179,2 millions de DH comme contribution de l’INDH). Pour ce qui est du programme de réduction des disparités sociales dans la zone rurale, financé avec l’appui du Fonds de développement rural (FDR) au titre de l’année 2017, il a porté sur le renforcement et l’élargissement des routes, l’approvisionnement en eau potable (acquisition de camions citernes), la santé (la construction et l’équipement d’un centre de santé et l’achat d’équipements médicaux), ainsi que sur l’électricité.

Ce programme a profité à quelque 752 douars relevant de la province, avec une enveloppe budgétaire mobilisée globale de l’ordre de plus 73 millions de DH.
En ce qui concerne le programme de réduction des disparités territoriales et sociales dans le monde rural, financé en partenariat avec le conseil de la région de Marrakech-Safi, au titre de l’année 2017, il a porté sur l’ouverture de circuits routiers, et l’adduction en eau potable, au profit de quelque 495 douars, pour un montant global de 45,2 millions de DH.
Et M. Kamel de poursuivre que les projets réalisés dans le cadre de ce programme au titre de la même période ont bénéficié à 73 douars concernant l’approvisionnement en eau potable (acquisition de camions citernes), pour une enveloppe budgétaire de 1,1 million de DH.

Il a, en outre, donné un aperçu sur l’état d’avancement de la réalisation du projet de qualification des marchands ambulants au niveau de la ville de Safi dans le cadre de la première et seconde étapes, et qui profite à quelque 2.709 individus, et puis au niveau de la commune de S’him dans une 2e étape (566 bénéficiaires), pour un coût global, toutes étapes confondues, de plus de 63,5 millions de DH.

Par la même occasion, le gouverneur de la province, Lahoucine Chaynane, a fait savoir que ce grand chantier royal, en l’occurrence les projets de l’INDH, a réalisé depuis son lancement en 2005, nombre d’acquis et de succès dans différents domaines sociaux au niveau de la province, permettant de lutter contre la précarité et la pauvreté, l’amélioration du revenu de nombre de familles et la création d’opportunités additionnelles d’emploi tant au niveau urbain que dans le monde rural. Dans la foulée, il a souligné l’impératif de déployer davantage d’efforts, selon une approche participative et intégrée, afin de combler les déficits enregistrés en matière d’activation et d’actualisation des projets de développement au niveau de la province, exhortant l’ensemble des présidents des collectivités territoriales à suivre les projets réalisés et à utiliser les fonds mobilisés à cette fin de manière efficiente et transparente.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.