Pensée du jour

104

Dieu a crée les fourmis pour que l’homme apprenne à travailler en communauté. Dieu a crée les oiseaux pour inspirer à l ‘homme la fabrication d’un avion. Dieu a tout créer dans l ‘univers pour que l’homme soit heureux sur terre. Le rose est preuve vivante de cette bonté divine infinie. Depuis des millénaires ce même homme naît, vit et se meurt dans les pages vertes de cette planète sans cesse médusée par tant d’histoires. Et les vagues bleues  des immenses océans sont témoins de ce beau miracle. La terre au milieu de nulle part tourne autour d’elle même tout en tournant autour du soleil qui lui tourne autour de lui même comme pour exprimer son désaccord face à un tel désordre mondial. Je continue à marcher le long de la plage. C’est le mois d ‘août les enfants crient et plongent  entre terre et mer pour grandir dans un autre monde. Dans quel monde sommes nous nés ? Il faut voyager, parait-il, pour que chacun trouve réponse à sa question. En attendant la planète continue à sourire et à promettre une vie moins ambiguë.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.