Nador: L’Etat considère le développement de la région comme une “priorité stratégique” (M. Laftit)

Nador – L’Etat considère le développement de Nador et l’ensemble de cette région comme “une priorité stratégique et non pas comme une réaction conjoncturelle à une situation définie”, a affirmé mercredi le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

30

 

“L’Etat considère le développement de cette région comme une priorité stratégique et non pas comme une réaction conjoncturelle à une situation définie, et ce dans le cadre la dynamique de développement que vit notre pays sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI”, a souligné M. Laftit qui s’exprimait lors d’une réunion avec les responsables locaux, les élus et les acteurs de la société civile de la province.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de l’interaction positive avec les besoins des citoyens et l’écoute de leurs préoccupations, dans la perspective de définir les méthodes idoines pour la création d’une structure économique durable, capable d’absorber les jeunes compétences dont regorge la province et de leur ouvrir des perspectives prometteuses en les intégrant dans le marché de l’emploi.

Après avoir rappelé l’intérêt que SM le Roi n’a cessé d’accorder à cette région depuis son accession au trône de Ses glorieux ancêtres, le ministre de l’Intérieur a indiqué que cette sollicitude royale s’est traduite par la récente visite qu’une délégation de haut niveau a effectuée dans la province d’Al Hoceima et qui sera suivie par d’autres déplacements dans plusieurs provinces du Royaume pour écouter les attentes des citoyens.

M. Laftit a appelé les autorités territoriales à promouvoir une politique de proximité à l’égard des revendications des citoyens et de leurs préoccupations et à favoriser la culture du dialogue, dans le cadre du nouveau concept de l’autorité.

La réalisation des objectifs escomptés de tous les programmes de développement est tributaire de la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs, notamment les instances élues, a-t-il relevé, ajoutant que la même mobilisation est attendue de la part de la société civile qui doit renforcer la contribution de la population au processus de développement.

Au cours de cette réunion, des élus locaux, des parlementaires et représentants de la société civile ont souligné l’importance de ce type de rencontres qui permettent de s’informer de près des attentes des citoyens et de trouver, de manière concertée, les solutions aux problèmes rencontrés sur différents plans.

Ils ont également fait part des grandes préoccupations de la population liées notamment aux secteurs vitaux comme la santé, l’enseignement, l’emploi et l’investissement.

Ont été présents lors de cette réunion, le Wali directeur général des collectivités locales, le wali de la région de l’Oriental, gouverneur d’Oujda-Angad, le directeur de l’Agence pour le développement de l’Oriental, le président du directoire de Marchica Med, le président de la région de l’Oriental, le gouverneur de la province de Nador et le président du conseil provincial.

M. Laftit avait tenu dans la journée une rencontre similaire à Driouch avec les élus et les représentants des autorités locales et de la société civile de cette province.

MBK Média avec La Map

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.