Coupe du Monde FIFA : Maroc prochaine révélation de la Russie 2018 ?

5 929

Le Maroc a gagné son pari. Il s’est qualifié pour la Coupe du monde 2018 de football en  battant la Côte d’Ivoire (2-0) sur son propre terrain, à Abidjan ce samedi 11 novembre. En entrant dans le terrain les joueurs marocains avaient l ‘air décisifs, impériaux et déterminés à vaincre. L ‘un des grands secrets de ce résultat, au delà de toutes confidences, est sans doute jalousement gardé par l’entraîneur français Hervé Renard.

Les Lions de l’Atlas se sont en effet imposés grâce aux buts de Nabil Dirar (25e) et Medhi Benatia (30e). Ils terminent donc dans cette compétition préliminaire invaincus avec 11 buts marqués et aucun encaissé. Au grand bonheur  d’ une nouvelle gloire de jouer dans la cour des grands. Vingt ans après  cette Coupe du monde 1998 en France, quand notre  équipe était prise en main par Noureddine Naybet et Mustapha Haji.

Sous le signe de la fraternité africaine

Dans tous les cafés du Royaume l’ambiance était au rendez vous, les buts ont enflammé le pays. Des cris de joies ont retenti à l ‘unisson dans toutes les villes et villages du pays. On sentait proche la victoire finale. Les joueurs  »  rouge et vert  »  se sont révélés vifs, confiants et solidaires en prenant la main dés le premier but. Des passes courtes et précises avec une  stratégie offensive qui cadre parfaitement à leurs tempéraments de winners. Ils bousculent les joueurs ivoiriens et les déstabilisent.

En fin de deuxième mi temps les attaques marocaines sont restées sans force avec quelques  pertes de balle dont on pouvait se passer face à des éléphants  privés dans ce match de deux grands joueurs, Eric Bailly et Jean Michaël Seri, et sans jeu collectif. Les ivoiriens bien que plus endurants et rapides n’ont pas pu reprendre la main sur le jeu. Un beau match en perspective inscrit désormais dans les annales de l ‘histoire du foot africain.

« Je suis un homme  comblé explique Hervé. Je remercie Sa Majesté le roi qui m’appelé pour me remercier. Nous sommes fiers pour avoir répondu de la plus belle des manières. Mes joueurs ont été exceptionnels, ils se sont battus. Ils ont mis la pression. Ils ont joué collectivement  ce qui a perturbé l’adversaire. Je suis heureux pour tous ces supporters qui ont effectué le déplacement. Nous avons réussi notre pari ».

Hervé Renard, qui a déjà remporté deux Coupes d’Afrique des Nations dans sa carrière avec la Zambie en 2012 et la Côte d’Ivoire en 2015,  a tout pour transmettre le secret de continuer à croire aux prochaines  victoires sur le terrain de la Russie. Le Maroc sera – t  – il la révélation de cette coupe du monde 2018 ? Si le mental de l ‘équipe marocaine s’y prépare et se fortifie à toute épreuve tout porte à croire que oui.

On ne change pas une stratégie qui gagne ! On lui trouve un leader, un meneur de jeu, un buteur qui saurait partager son énergie positive avec toute l ‘équipe. Et dans ce cas le voyage serait déjà à leur faveur.

Bravo aux lions de l’Atlas ! Bravo aussi aux formidables supporters marocains ! Et enfin merci de tout cœur aux frères ivoiriens pour la qualité d ‘accueil et d ‘organisation du match.

Nasrallah Belkhayate

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.