Alerte : La Cour de cassation donne gain de cause au Maroc dans l’affaire d’extorsion de fonds

24

La Cour de cassation française a rendu, ce vendredi, un arrêt donnant gain de cause au Maroc dans l’affaire d’extorsion de fonds dans laquelle sont impliqués les 2 journalistes français Eric Laurent et Catherine Graciet.

Dans une déclaration à l’issue de l’audience, Me Patrice Spinosi, avocat du Maroc, a qualifié cet arrêt de ‘‘très grande victoire’’ pour le Royaume ‘‘puisqu’il n’existe plus aucun obstacle à la poursuite de ces journalistes laquelle ne pourra conduire qu’à leur condamnation’’.

‘‘Au-delà du cas du Royaume du Maroc, cette décision consacre le droit de toute victime à recourir à tout moyen de preuve, y compris les enregistrements, sans que le principe de la loyauté de la preuve ne vienne remettre en cause l’enquête policière’’, a-t-il ajouté.

Pour rappel, la Chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Paris avait rejeté, en février dernier, la requête des avocats des 2 journalistes d’annuler les enregistrements selon lesquels ils auraient réclamé une somme d’argent en contrepartie de la non publication d’un livre critique sur le Royaume.

Les enregistrements établissent de façon ‘‘incontestable’’ l’opération de chantage, avaient souligné alors l’avocat de la partie marocaine.

Avec Infomédiaire

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.