Le Service de Traumatologie Orthopédie relevant du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a lancé le premier Laboratoire de la marche et du mouvement au Maroc dans le but de développer et mettre en valeur les activités de ce service. 

48

Cette nouvelle plateforme technique instaurée au Centre des recherches cliniques (CRC) du CHU est une entité très intéressante en matière de recherche et qui peut être mutualisée par beaucoup de services hospitaliers : traumato-orthopédie, rhumatologie, médecine physique et rééducation, neurologie, pédiatrie, laboratoire de physiologie, indique un communiqué du CHU Mohammed VI.

Ce laboratoire a pour objectifs d’étudier la pathologie de l’appareil locomoteur, d’étudier la pathologie neuromusculaire, de dépister les troubles de la marche chez l’enfant et l’adulte, d’accompagner la performance gestuelle du sportif et de certifier les matériaux prothétiques et orthétiques (ouverture du laboratoire sur l’industrie biomédicale).

Le fondé du travail du laboratoire d’étude de la marche consiste à étudier les différentes phases de la marche et du mouvement humain et leur analyse minutieuse permettant de déceler les défaillances musculaires, articulaires et segmentaires permettant ainsi de proposer des actions thérapeutiques ciblées et d’évaluer l’efficacité de thérapeutiques médicales ou chirurgicales pratiquées dans différents services s’occupant de la pathologie de l’appareil locomoteur, explique la même source.

Ce Laboratoire est composé d’une piste de marche au norme internationale, 6 caméras : optoélectroniques, 3 caméras vidéo, 2 plateformes de forces, EMG sans fils : 8 canaux et un poste informatique dernière génération avec logiciels dédiés, précise la même source.

Le CHU de Marrakech compte promouvoir et développer ce pôle d’excellence. Il s’agit d’un travail collaboratif est transdisciplinaire qui revêt un caractère primordial pour l’institution hospitalo-universitaire, conclut le même communiqué.

Avec Aujourd’hui le Maroc

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.